Tribulations d'un couple heureux!

Amérique Centrale

Où aller sur le continent Américain? Petits conseils très subjectifs…

Le « petit » voyage qui vient de s’achever m’a permis de découvrir de magnifiques paysages, une importante diversité de cultures et de nombreuses personnes aussi exceptionnelles les unes que les autres.

Je conserve ainsi de chaque pays traversé une saveur particulière, un ressenti unique… de même qu’un avis bien tranché.

Voici donc une liste, non exhaustive, de recommandations de voyages classées par thèmes:

 

Continuer la lecture

Panama… plus qu’un canal!

La ciudad de Panama.

Un étrange mélange de ville antique et de métropole du 21ème siècle où se côtoient des gens de toutes origines et de toutes couleurs. Vraiment une ville unique dans le paysage centraméricain!

Alors oui bien sûr il y a le canal, pensé par les français, terminé par les américains avec l’aide d’ouvriers chinois, et utilisé par les panaméens.

Mais c’est vraiment ce brassage culturel, architectural et ethnique qui font de La Ciudad de Panama une ville réellement hors normes.

Je m’envole ce soir pour Cartagena en Colombie, mais je garderai un excellent souvenir de cette ville où j’ai d’ailleurs assisté à un évènement artistique!

 

 

 

 

 

Costa RicA +

Une voiture de police m’embarque et me dépose dans une ville inconnue. Obligé de trouver un appart en pleine nuit et à repartir à la frontière, à 70 km de là, le lendemain à la première heure pour refaire le processus d’immigration et reprendre le même bus !

C’est décidé, je ne m’attarderai pas plus dans ce pays ! Une journée de perdue…c’est déjà bien assez !

Après un trajet, une fois de plus émaillé d’importants retards (qui m’auront tout de même permis de voir toute une famille de singes…) j’arrive à la capitale San José. 6 heures d’attente…et hop, direction la Ciudad de Panama !

La suite sous peu !

Bonne journée à tous !

 

Isla de Ometepe (Nicaragua)

Ça y’est, la période des pluies semble commencée…chaque après midi on a droit à notre petite radée tropicale !

Même pas peur… j’embarque pour l’île d’Ometepe en compagnie de mes amis irlandais retrouvés au détour d’un bar de Granada. Quelques heures de voyage et nous voici en face de cette île, constituée de 2 volcans… magnifique.

Pas le temps de rêvasser, nous embarquons immédiatement dans un taxi collectif direction l’Hacienda Mérida (sur conseils d’Ingrid et Farid). 1 heure de trajet sur route caillouteuse.

Enfin arrivé, petite bière pour se remettre de ses émotions, réservation pour 2 nuits et petit dodo.

Réveil à 7h le lendemain, bon petit déjeuner et c’est parti. Baignade, pêche, balade, match Auxerre-OM…et rebelote, la pluie vient de mêler à la fête.

Peu importe, on refait le monde en compagnie des irlandais, d’un canadien et de 2 belges rencontrés sur place.

Départ le lendemain à 8h30 direction le port desservant la ville de San Jorge. 3h de trajet, sur une route toujours aussi caillouteuse. 1h de bateau et nous voici à destination.

L’heure des adieux avec mes collègues irlandais est arrivée. Mais entre temps j’ai rencontré Eduardo un espagnol qui suit plus ou moins le même chemin que moi. Nous nous dirigeons ainsi vers la frontière avec le Costa Rica…

La suite dans le prochain post !

 

Granada…Une ville splendide au bord du lac

Salut!

Un petit coucou de Granada, la ville la plus jolie qu’il m’ait été donné de voir jusqu’à présent. Son style colonial, ses multiples couleurs et sa situation géographique (coincée entre un lac et un volcan) en font une cité véritablement magnifique!

Bon, même si j’ai galéré pour me rendre ici de ma plage perdue (voir article précédent) avec pas moins de 4 chicken bus différents..rien à regretter.

Car en plus du paysage magnifique je suis accueilli par Jorge Luis et sa famille qui me préparent des petits plats locaux et me font visiter les îles qui longent la plage (la grand mère possède en effet une île où elle y tient un restaurant…). Encore une fois merci CouchSurfing!

L’occasion pour moi de voir des singes à quelques centimètres…. sympa!

Ciao Honduras…. Salut Nicaragua!!

ça y’est me voilà parti… Difficile de partir d’un endroit tel qu’Utila…. Alors autant le faire avec classe! Bateau de pêcheur pourri propulsé par un bon 200 CV Suzuki…. Belles sensations…

Arrivé à La Ceiba, j’attends 2 collègues ayant pris l’autre bateau. On grimpe dans un taxi direction le terminal d’autobus…

Pour faire bref, le chauffeur a tenté de nous escroquer. Je me suis énervé. il a appelé la police…et j’ai fini par un faire un scandale… c’était ben le fun!!

Donc bus pour San Pedro Sula, petite nuit dans une auberge de jeunesse (très petite nuit…seulement 2 heures de sommeil) et chopage du Ticabus à 5 heures direction Managua, la capitale du Nicaragua.

À peine arrivé, vers 19h, j’embarque dans un taxi avec Noelia, une amie Argentine qui s’en va rejoindre son copain, propriétaire d’un petit hôtel très sympa à San Juan Del Sur… Et c’est parti pour 3 jours de baignade, de randos, de pêche…et pour une première en surf!!!
Ah oui, petit détail… on a des singes tout autour de nous….

UTILA: hippocampes, raies léopard, tarentules et requins-baleine!!!

6 jours de folie!
Bronzette, foot, soirées…et découvertes extraordinaires!

J’ai pu en quelques jours sur l’île d’Utila me trouver nez à branchies avec un grand spécimen de requin-baleine (plus de 15 m). Et quand je dis nez à branchies…ça veut bien dire 2 mètres!!!

Une tarentule est venue nous saluer alors qu’on sirotait tranquillement une petite Salva Vida (la bière du coin) sur la terrasse d’un bar sympa!

Un hippocampe a fait le mort alors que je m’approchais de lui et une raie léopard (assez majestueuse je dois dire) me narguait à une petite dizaine de mètres!

En gros, un petit coin de paradis où je serais bien rester davantage…mais il me reste tant de choses à découvrir….

San Salvador, Tegucigalapa…et le paradis… l’île d’Utila!!

Oui je sais, ça fait un petit moment que j’ai pas laissé de nouvelles… Mais je compte bien me rattraper au cours des jours qui viennent, car Utila va sans doute me compter parmi ses habitants quelques jours supplémentaires….

Mais revenons au Salvador.
Après El Tunco, petite escale à la capitale. Non pas que ça m’enchentait…mais c’était le plus pratique pour aller jusqu’au Honduras via Ticabus (un bus qui parcourt toute l’Amérique centrale de capitale en capitale). Bon j’en ai quand même profité pour prendre quelques photos et acheté un maillot de l’équipe de France (en prévision de la coupe!!!) ainsi qu’un super hamac!!!

Ok, 7 h après avoir grimpé dans le bus, me voilà à Tegucigalpa (la capitale du Honduras). Je réserve un petit hôtel tranquille. Le programme est simple`
Une journée pour se balader et sortir le soir avec Aben, un collègue d’ici rencontré au Guatemalaet consacrer l’autre journée au boulot Egomedia.
Chose promise, chose due. À noter que la ville est sympa sans être exceptionnelle…au contraire de la petite virée faite avec Aben. Une petite tournée des bars les plus sympas dont le café du cinéma indépendant de la capitale…où nous avons parlé politique autour d’une bonne bière locale en compagnie de « bobos » honduriens.

Lendemain 10h départ pour La Ceiba, une ville portuaire sur la côte nord (mer des caraïbes). Là encore, 8 heures de bus et arrivé tardive. Tout juste le temps de trouver un hôtel abordable et une petite visite de nuit et…hop, nous voilà le matin! Visite active, marché, petit déj sur le trottoir…et embarquement à 15 heures pour l’île d’Utila!! Un petit paradis, à 1 heure de bateau. Mer turquoise, fonds marins exceptionnels et surtout, en cette époque… il est possible de nager en compagnie de requins baleines!!!!

Des photos sous-peu!!!!!!!!!!!
En attendant je vous laisse…je vais me prélasser sur une plage de sable blanc…

 

 

 

 

 

 

Monterrico, Santa Ana et…El Tunco!!!

La route continue!

En compagnie de Clément, un marseillais rencontré à Antigua nous sommes allés à Monterrico… un petit village de pêcheurs Guatémaltèques…

Sable noir, bière bon marché, océan agité…un cadre de rêve… excepté les moustiques! À partir de 6h du soir, nous étions obligés d’être sous la moustiquaire de nos lits respectifs!!!

Donc 3 jours plus tard, c’est décidé, nous franchissons la frontière! Direction Santa Ana au Salvador! une nuit enfin sans moustique, une matinée à visiter cette petite ville dynamique et direction El Tunco.
El Tunco , le cochon en dialecte local (surnom donné à cette plage à cause du rocher anciennement en forme de porc dominant la plage!). El Tunco est mondialement connu comme l’un des spots de surf les plus réputés. Ce ne sont pas les vagues immenses qui diront le contraire…

Quelle quiétude… je pense rester là quelques jours…

 

 

 

 

 

Sources d´eau chaude, Lacs et Volcans majestueux!!!

WOOWWW en 5 jours j´ai eu la chance de visiter certains des plus beaux endroits de cette partie du monde.

  • Les sources d´eau chaude Georginas
  • Le Lac Atitlan (entouré de 3 volcans!!)
  • Le Volcan en activité de Pacaya

Procédons par ordre: Accompagné de mes 2 françaises Magali et Maiwenn nous sommes partis de Xela direction Zunil, un fameux petit village peuplé de mayas au pied des sources naturelles d´eau chaude de Georginas. Une petite baignade dans ces dernières…quelle relaxation!
Le lendemain, direction Panajachel, et son exceptionnel Lac Atitlan. Bon il faut savoir qu´en semaine sainte c´est touristique au possible!!! Toujours en compagnie de mes co-globetrotteuses, nous avons rapidement rejoins le petit village de San Marcos également sur les berges du lac pour profiter de la quiété et de l´ambiance Zen qui y régnait…
1 massage à 4 mains plus tard, me revoilà reparti, seul cette fois, direction Antigua. Ancienne capitale du pays classée au patrimoine mondiale, Antigua me fait vraiment penser à San Cristobal de Las Casas (Mexique). Notamment pour l´ambiance! Pour l´anectode, à peine arrivé, je rencontre un compatriote avec qui nous parcourons les rues de la ville. À peine 15 minutes plus tard un gars nous interpelle « vous êtes marseillais? » bon faut dire que j´avais mon maillot de l´OM. Et bien nous avons passé le reste de l´aprem à nous faire payer des pastis dans sa réputée crêperie marseillaise!!!!
Quelques heures plus tard, au petit jour (6h) départ pour l´ascension du volcan Pacaya, l´un des 3 seuls en activité sur les 33 que compte le pays. 1h30 de grimpette ardue qui valent la peine! une vue splendide, de la lave à quelques mètres (mes semelles s´en souviennent)et un environnement unique…WOWWW
Maintenant, place au repos… puis c´est reparti!
A +